Daniel Yon

Daniel Yon   
Associate Professor, Faculty of Education and Department of Anthropology, York University
Professeur agrégé, faculté d’éducation et département d'anthropologie, Université York

An anthropologist and filmmaker, he published Elusive Culture: Schooling, Race, and Identity in Modern Times in 2000. Yon's current ethnographic film project focuses on migrant labour and the legacy of copper mining in the Northern Cape in South Africa. His teaching and research interests include the anthropology of race and racism, diasporas and cosmopolitanisms.

Anthropologue et réalisateur, Daniel Yon l'auteur de Elusive Culture: Schooling, Race, and Identity in Modern Times publié en 2000. Son projet actuel est un film ethnographique centré sur la main-d'œuvre migrante et l'héritage de l'extraction du cuivre dans la région du Cap du Nord de l'Afrique du Sud. Ses intérêts de recherche et d'enseignement incluent l'anthropologie de la race et du racisme, les diasporas et le cosmopolitisme.


Elusive Culture

In this book Yon examines a local high school as a space within which teachers and students shift and slide in relation to the policies and practices of anti-racism, multiculturalism, and the competing discourses of identity. He draws on personal observation, conversation with students and teachers, experimental work in drama, the use of video, and student writing to develop a complex view of identity and culture attuned to the ambivalent and contradictory processes of everyday life.

Dans ce livre, Daniel Yon examine une école secondaire de quartier en tant qu’espace dans lequel les professeurs et les élèves se réorientent et évoluent par rapport aux politiques et pratiques en matière de multiculturalisme, de lutte contre le racisme et au sujet des discours conflictuels au sujet de l’identité. L’observation personnelle, les conversations avec les élèves et les professeurs, le travail expérimental en théâtre, l’utilisation de la vidéo et les travaux écrits des élèves lui permettent de développer une vision complexe de l’identité et de la culture en harmonie avec les contradictions et ambivalences de la vie quotidienne.


One Hundred Men

This colour DVD, 59-minute film documents the story of one hundred men who, in 1949, were recruited from the Island of St Helena in the South Atlantic to work as agricultural labourers in England. It weaves archival sources together with conversations with some of the surviving men, their respective wives, a daughter and an Oxfordshire farmer.

Ce DVD de 59 minutes documente, en couleurs, l’histoire de cent hommes. En 1949, sur l’île de Sainte-Hélène, ces cent hommes sont recrutés pour travailler en tant qu’ouvriers agricoles en Angleterre. Ce documentaire conjugue les sources archivistiques et l’histoire orale, des témoignages de survivants, leurs femmes, la fille de l’un des survivants ainsi qu’un agriculteur d’Oxfordshire.


Sathima's Windsong

This filmic portrait of South African jazz vocalist, Sathima Bea Benjamin, is shot in New York, Cape Town, St Helena and the Atlantic Ocean. In her Chelsea Hotel apartment, home for over thirty years, she patches together her journeys, from apartheid's “'pattern of brokenness'”, to a chance meeting and recording with Duke Ellington in Paris, to making a life in New York.

Ce portrait filmique de la chanteuse jazz Sathima Bea Benjamin a été tourné à New York, Cape Town, Sainte-Hélène et sur l’océan atlantique. Dans son appartement de Chelsea, sa résidence depuis plus de trente ans, elle retrace ses voyages, de l’apartheid à une rencontre inattendue et une séance d’enregistrement avec Duke Ellington à Paris à une nouvelle vie à New York.